9,6 milliards de repas hors domicile en 2012, pas si mal …

La consommation alimentaire hors domicile a connu une hausse de son chiffre d’affaires de 0,34% en 2012. C’est l’une des plus faibles croissances depuis le début des années 2000. (…)

« Nous sommes face à un paradoxe. D’un côté, on a des ménages qui n’ont pas le moral. Un actif sur 5 a un proche touché par le chômage. Ils opèrent une réattribution des dépenses et la restauration en pâtit plus que leur forfait mobile devenu intouchable. De l’autre côté, les restaurateurs ont des frais qui n’arrêtent pas d’augmenter, mais qu’ils ne répercutent pas de peur de pénaliser la fréquentation. Or, ils ont déjà réduit leur marge. Doivent-ils et peuvent-ils encore la réduire ? Et dans la perspective de la hausse de 3 points de la TVA au 1er janvier 2014, auront-ils le choix ? Ne seront-ils pas conduits à la répercuter sur les prix ? », s’interroge Bernard Boutboul, directeur général de Gira Conseil.

Le point positif, c’est la hausse du nombre des prestations alimentaires hors domicile qui se poursuit malgré tout. 9,6 milliards de repas ont été servis en 2012, soit une hausse de 1,31%. « Heureusement, les consommateurs continuent à sortir. Ils ont un affect pour le restaurant et ne veulent pas s’en passer. On voit d’ailleurs que le business du midi marche fort. Le soir, ils sont plus attentifs sur ce qui pourrait gonfler l’addition. Ils ont une sensibilité prix énorme. Mais le secteur reste porteur et le marché ne va cesser de croître. Aux restaurateurs d’être innovants pour satisfaire aux mieux les exigences croissantes des clients », commente Bernard Boutboul qui émet une recommandation. « Les restaurateurs n’ont pas encore pris la mesure des consommateurs connectés qui utilisent internet pour décider du restaurant qu’ils vont choisir et de l’impact des avis qu’ils déposent sur leur établissement. Cela peut leur faire du tort. Ils doivent suivre ce qui se dit sur eux sur la toile et ils doivent répondre. Ce sera de plus en plus important », ajoute-t-il.

La structure du marché de la consommation alimentaire hors domicile en France en 2012 (source : Gira Conseil – giraconseil.fr)

 Segments   super économique   économique   intermédiaire   supérieur   haut de gamme   luxe 
 Repas  73% 16% 7% 1% 2% 1%
 C.A.  32% 16% 9% 20% 9% 14%

86 milliards d’euros : chiffre d’affaires de la CAHD

315 386 : nombre d’établissements en CAHD, en hausse de 0,78% par rapport à 2011

9,6 milliards : nombre de prestations alimentaires hors domicile en 2012, en hausse de 1,31%

9,01 : dépense moyenne des Français, en baisse de 2,66% par rapport à 2008.

http://www.lhotellerie-restauration.fr/journal/conjoncture/2013-05/La-restauration-en-France-en-2012-un-bilan-en-demi-teinte.htm

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s